Accueil » Arrêter de vouloir tout contrôler : 5 étapes vitales pour lâcher prise

Arrêter de vouloir tout contrôler : 5 étapes vitales pour lâcher prise

Si vous avez suivi les aventures d’Hervé des 2 précédents épisodes : « J’ai des doutes mais je me soigne » et « Comment surmonter le syndrome du oui » (je vous invite vivement à les lire), vous allez adorer ce nouvel épisode 😊

Nous avons laissé Hervé au moment où il va prendre contact avec Patricia.

Va-t-il enfin oser téléphoner ? ou va-t-il encore laisser ses doutes le paralyser ?

Va-t-il oser parler à Annie ? Va-t-il dire à son collègue Jean-Claude qu’il ne peut pas l’aider ?

La suite se passe par ici :

Il est là, à l’entrée du café. Il attend qu’une table se libère.

Il n’a pas réservé. Il ne s’attendait pas à ce que cela soit aussi bondé.

Autour de lui, les gens parlent avec excitation, rient, se racontent leur journée.

Il a du mal à y croire……Il sort avec Annie depuis 2 semaines déjà !

Il y a quelque temps seulement il se posait tellement de questions sur comment l’aborder, quoi lui dire, comment se comporter, qu’est-ce qu’elle allait penser !

A l’époque il était plein de doutes, insécure, fragile, désespéré….

A l’époque….

Mais ça c’était avant.

Avant qu’il apprenne à avoir confiance en lui

Avant qu’il apprenne à s’aimer, à s’estimer

Avant qu’il rencontre Patricia et sa méthode pour augmenter sa confiance en lui.

Ce temps lui semble si loin et pourtant il ne s’est écoulé que quelques semaines.

Il a travaillé dur, fourni les efforts, accompli tous les exercices.

Il a eu des moments où il allait abandonner mais Patricia l’a accompagné et soutenu tout au long de la formation.

Puis il y a Annie !

Au début il a fait tout ça pour la conquérir, parce qu’il rêve d’elle depuis si longtemps. Il croit sincèrement qu’elle est la femme de sa vie.

Puis il a compris qu’il était en train de changer pour lui, pour son avenir, dans tous les domaines.

Il sait que le chemin n’est pas terminé, qu’il a encore beaucoup à apprendre, à partager, à recevoir et à donner. Mais cela ne lui fait pas peur.

Annie est en retard et il n’est même pas stressé !

Il est rempli d’assurance et serein.

Ah une table se libère ! et il va pour s’asseoir quand il entend : « Salut Hervé, comment allez-vous ? »

Il se retourne et se trouve nez à nez avec Sophie, une collègue comptable.

Il est étonné.

Il l’a croisé plusieurs fois dans les couloirs, mais elle ne lui a jamais adressé qu’un signe de tête rapide, jamais une parole.

« Salut Sophie, comment va ? Vous mangez ici aussi ? »

Sophie se tortille sur elle-même, l’air gêné et lui demande de but en blanc : « Ça vous dérange si je m’assois un moment avec vous, je voudrais vous demander quelque chose ?»

Hervé réfléchit un dixième de seconde et répond : » Ecoutez, mon amie doit arriver à tout instant et je ne veux pas de malentendu. Si ça ne vous ennuie pas, on se parlera de retour au travail »

Sophie écarquille les yeux, reste bouche bée et dit : » Ben dis donc, vous avez vachement changé ces derniers temps ! On vous appelait Monsieur Oui-Oui parce que vous ne disiez jamais non ! « Justement à ce sujet, peut-être pouvez-vous m’aider ? »

Hervé sourit.

Sophie, la pimbêche (c’est comme ça qu’il la surnomme☺) a besoin de ses conseils !

Il reçoit un texto de la part d’Annie : « Mon chéri, je suis désolée, je vais être très en retard, je n’arriverais que d’ici une demi-heure. Mange sans moi si tu es pressé. Je t’aime. Annie »

Hervé est un mec bien. Puis il sait mettre son égo de côté, …..maintenant.

« Vous avez de la chance, mon amie est en retard, asseyez-vous et dites-moi comment je peux vous aider »

Et Sophie lui confie : » Je suis malheureuse, stressée en permanence, dès que je ne maitrise pas la situation. Votre transformation est tellement spectaculaire, alors je me suis dit que je pouvais faire pareil, non ? »

Hervé lui répond : « Vous devez apprendre à lâcher prise »

Sophie, au bord des larmes, balbutie : » Je sais mais ça ne veut rien dire et tout dire pour moi. Ça m’énerve, c’est plus facile d’en parler que de le faire ! »

Et Hervé commence :

C’est quoi le lâcher prise ?

Sophie lui explique : « Quand on me parle de lâcher prise, je vois une personne, accrochée aux barreaux d’une rambarde de balcon à 5 mètres au-dessus du sol.

Si elle lâche prise, elle va tomber et se fracasser le crâne.

Pourquoi je devrais faire ça ?

Pareil, mentalement, si je lâche prise, je ne vais plus rien maitriser, je vais descendre au fond du trou et ne plus jamais en sortir.

D’un autre côté, lui dit Hervé, si vous continuez à rester crispée sur les barreaux, vos mains vont transpirer, avoir des crampes et vous finirez par tomber, que vous le vouliez ou non.

Le mieux est d’éviter de se retrouver dans cet état. Et plus vous essayez de tout contrôler, plus vous perdez les pédales.

Vous avez ce sentiment que la vie vous échappe.

Si vous regardez les synonymes de « lâcher prise » dans le dico : abandonner, renoncer, cesser, céder,  …..

Pas étonnant que la majorité d’entre nous ne veuille pas le faire !

Votre cerveau l’associe à un renoncement, à un échec !

Cependant, l’étymologie vient du latin « détendre, desserrer et saisir, s’emparer de. »

Lâcher prise c’est desserrer son emprise

En anglais : Let it go : laisser partir

En hébreu : Libérer

Lâcher prise c’est libérer, laisser partir vos doutes, vos incertitudes, vos inquiétudes et vos peurs face à une situation, une personne ou un résultat à venir.

Choisir de ne plus laisser votre esprit resasser les mêmes choses et tourner en boucle sans réussir à sortir de ce cercle infernal.

Déplacer vos pensées sur ce que vous pouvez maitriser.

Arriver à laisser le passé à sa place (vous ne pouvez pas le modifier) et s’ouvrir à de nouvelles possibilités, accueillir les opportunités inédites.

Façonner votre futur de manière innovante.

Ne plus tout contrôler signifie arrêter de se faire du souci pour demain et profiter de l’instant présent.

« Ouais, et vous avez la recette miracle ? c’est plus facile à dire qu’à faire » rétorque Sophie.

Hervé : « en suivant ces étapes, vous allez changer. A votre rythme. Chacun a le sien. Moi-même, je continue ma transformation »

Les 5 étapes pour libérer votre emprise

Première étape : Domptez vos pensées :

Ne laissez pas vos expériences antérieures dicter votre comportement.

Le vécu du passé ne définit absolument pas votre valeur interne.

Vos échecs ne font pas de vous une personne nulle, incapable de faire des bons choix, de prendre des décisions justes.

Avoir des déboires en amour une ou plusieurs fois ne signifie pas que vous ne méritez pas d’être aimé/e et que l’amour n’est plus pour vous.

Si vous avez raté une ou plusieurs entreprises, cela ne veut pas dire que vous êtes nul en affaires.

Dans la majorité des cas cela signifie que vous n’avez pas eu les outils adéquats, les bonnes stratégies.

Vous devez commencer par apprendre à vous connaitre, savoir ce que vous voulez vraiment et gagner en compétences.

Deuxième étape : Identifiez les déclencheurs :

Cela peut être des moments réguliers, qui reviennent comme une réunion hebdomadaire au travail, le coup de fil à passer toutes les fins de mois.

Le déclencheur peut se produire face à certaines personnes de votre entourage, familial ou professionnel.

Un collègue vous met mal à l’aise, votre cousine se moque de vous et vous avez l’impression de perdre pied face à eux.

Des événements extraordinaires comme la crise du Coronavirus, qui bouscule toutes nos habitudes, notre façon de vivre.

Vous serez étonné/e de voir qu’une fois ces situations définies, votre pression diminue.

Troisième étape : exprimez vos émotions :

Soyez capable d’exprimer les émotions que vous ressentez au même moment. Ne les niez pas.

Vous pouvez les écrire et les décrire. Pour les plus créatifs vous pouvez les peindre, les dessiner.

Sinon les dire à haute voix.

Avant de les laisser s’envoler.

Pratiquez l’autoréflexion. Ou demandez de l’aide à un ami, quelqu’un de votre entourage ou un coach ou un thérapeute.

Les proches ne sont pas objectifs à 100%.

Quand votre anxiété, votre douleur sont ancrés profondément dans le passé, votre ressentiment et le fait de tourner en boucle rendent encore plus difficiles le lâcher prise.

Il est préférable de rechercher une solution pour travailler sur vous-même et vous aider à guérir de l’intérieur.

Quatrième étape : Acceptez :

  • Acceptez les choses indépendantes de votre volonté : développez votre résilience émotionnelle et adaptez-vous aux imprévus.
  • La résilience est une compétence qui s’acquiert (parfois malheureusement à travers le dur chemin de la vie)
  • Restez flexible.
  • Acceptez que les choses puissent rester sans réponse, de ne pas boucler la boucle. La vérité est que nous n’obtenons pas toujours cette « fermeture ».
  • Pourquoi il m’a quitté ? qu’est ce que je fais pour que ma fille soit partie ? Je n’ai jamais su pourquoi mon fils ne m’a pas parlé pendant 2 ans !
  • Acceptez les gens tels qu’ils sont : pour qu’ils soient vrais avec vous. Celui ou celle qui veut vraiment changer, le fait pour soi-même, jamais pour quelqu’un d’autre.

Cinquième étape : Vivez dans le présent

Cessez les « Si j’avais su, si j’avais fait autrement, si c’était à refaire, ………. »

Vous êtes exactement à l’endroit où vous devez être, où votre expérience de vie vous a porté.

Le passé vous ne pouvez pas le changer, le futur vous n’y êtes pas encore.

Mais vous pouvez le façonner en vivant le moment présent.

Faites l’effort chaque jour pour vous permettre de profiter de ce qui se déroule sous vos yeux : toutes les parties du voyage à la fois faciles et difficiles, bonnes et mauvaises.

Pratiquez la gratitude pour ce qui se produit dans votre vie, pour les personnes qui vous entourent.

La vie est faite de maitre et de leçons.

Parfois vous êtes le professeur, et parfois vous êtes l’élève.

Les choix du passé nous poursuivent toute notre vie.

Faites le choix de libérer les mauvais, de passer à autre chose et vivre de façon sereine, confiante, en accord avec vos valeurs.

Voilà. C’est ce que j’apprends encore à faire, dit Hervé à Sophie.

Ce n’est pas facile, surtout au début. Puis vous commencez à appliquer ces méthodes, vous gagnez en confiance en vous et vous continuez parce que vous voulez toujours progresser, vous sentir mieux.

Sophie reste pensive, en admiration devant un Hervé qui se tient droit sur sa chaise, fier et humain à la fois.

Elle se lève et avant de partir : « Je vous remercie, Hervé. Je veux devenir cette personne confiante, ouverte et heureuse. Et je m’excuse si je vous ai blessé tantôt. »

Hervé hausse les épaules et sourit. Il a appris à ne rien prendre personnellement.

Il sait rester humble et ne pas se prendre au sérieux.

Puis, il aperçoit Annie, son amour, celle avec qui il partage ses doutes, ses hésitations, ses transformations, sa qualité de vie.

Il sait qu’il est sur le bon chemin. Il le ressent au plus profond de lui.

Fin de l’histoire

Nous voici à la fin de l’histoire d’Hervé. Et d’Annie. 😊

Se libérer du contrôle obsessif

Est-ce que ça vous arrive de rêver de faire comme Hervé ?

D’avoir envie de lâcher prise, de ne plus vous inquiéter en continu ?

De vous poser, de réfléchir sur vous, sur ce que vous voulez ?

Est-ce que vous avez déjà essayé de faire de la méditation, puis vous avez abandonné au milieu en voyant que n’y arrivez pas ?

C’est normal. Dans la vraie vie, les gens ont peur de sortir des sentiers battus.

Votre sécurité réside dans le familier, le connu.

C’est ce qui vous rassure.

Mais à terme, rester dans ce que vous connaissez le mieux peut vous peser et devenir effrayant.

Puis vous allez vous faner comme une fleur qu’on a coupé et qui n’a plus d’engrais.

Alors quitte à devoir se bouger, faites-le pour quelque chose que vous aimez vraiment, qui a de la valeur à vos yeux.

Vous-même.

Aucune expérience n’est jamais négative. Même celles que l’on croit les pires.

Souhaitez-vous vous sentir responsable de vos choix, de votre vie ?

Vous pouvez faire comme Hervé et décider de prendre votre vie en mains.

Vous souhaitez passer à l’action et avoir enfin confiance en vous et changer votre vie, découvrez notre formation à venir : « Challenge des 21 jours pour avoir confiance en vous »

Merci pour votre temps et votre attention.

Cet article vous a plu, contribuez en laissant un commentaire ou posez-nous une question.

Nous comptons sur vous pour faire passer le mot 🤩. Partagez

Vous voulez avoir plus de confiance en vous et enfin réaliser vos rêves?

Recevez notre formation gratuite, fiches pratiques inclues.

Et débutez avec nous votre merveilleux voyage vers la Confiance en Soi.

Téléchargez votre formation gratuite ci-dessous:

 "Avoir de la confiance en soi: Les 7 étapes Fondamentales" 

Mettez votre Email et recevez la dans 2 minutes. 

Vous vous désinscrivez quand vous le souhaitez.

0
fb-share-icon0
0
fb-share-icon0

6 commentaires sur “Arrêter de vouloir tout contrôler : 5 étapes vitales pour lâcher prise”

    1. Merci à vous Lelo. Nous somme heureuses que nos conseils vous aident chaque jour. L’estime de soi et la confiance en soi sont les piliers d’une vie heureuse et pleine de sens. Félicitations pour avoir fait le choix de vous occuper de vous, de prendre conscience de vous. Vous faites partie d’une infime partie des personnes qui prennent leur vie en mains! Soyez en fiere. Nous sommes là si vous avez besoin. Excellente journée remplie d’optimisme et de joie.😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *