Les 3 livres qui ont influencé ma vie positivement

Enfant j’adorais lire.

C’était mon refuge. Mon escapade face à la situation. La triste réalité d’une enfant maltraitée. Je lisais pour m’évader, je dévorais les bouquins comme une boite de chocolat. J’étais boulimique.

Principalement des romans d’aventure de gosses : le Club des Cinq, la Bibliothèque Verte (Alice chez les Incas,  ….). Plus tard les grands auteurs classiques : Balzac, Zola, Hemingway, Steinbeck, San Antonio…….

Puis plus rien pendant près de 20 ans, un roman ou 2 par an (pour me donner bonne conscience) : « je n’avais pas le temps ».

Puis le numérique a pris le dessus : les réseaux sociaux, les jeux sur le portable.

L’air de rien ça vous bouffe quelques heures par semaine facilement si on est un peu accro 🤪 !

Ces dernières années j’ai retrouvé le gout de la lecture, de l’odeur du papier, de la sensation du toucher, de la notion d’escapade.

Avec la soif d’apprendre, d’augmenter mes connaissances, ma valeur, d’ouvrir mon esprit, de m’améliorer, de changer certains aspects de ma vie.

J’ai donc lu une quantité de livres ! Chacun d’entre eux m’a apporté un plus, une nouveauté.

Trois d’entre eux ont eu un impact positif et marquant sur mes actions et décisions :

Le premier livre est : 

Le second livre est : 

Le troisième livre est : 

Cet article est assez long. Les sujets abordés sont différents et peuvent ne pas tous vous intéresser. Si vous le souhaitez, vous pouvez aller directement au livre qui vous intéresse le plus en cliquant sur les titres des livres ci-dessus.

Je précise que cet article participe à l’événement « Les 3 livres qui ont changé ma vie » du blog Des Livres pour changer de vie. J’apprécie énormément ce blog pour la quantité et la qualité de ses articles. Un de mes préférés est : La magie de voir grand (livre inspirant).

Premier livre : « Réfléchissez et devenez riche »

Je désirais effectuer une reconversion professionnelle et je cherchais un livre sur le succès, la richesse. Sur la base de recommandations sur le net, j’ai acheté le fameux livre de Napoléon Hill sans trop y croire.

Ce fut un déclic. Pas à la première lecture, à la seconde. Depuis je relis régulièrement certains passages.

Et je voulais partager avec vous mes réflexions à son sujet.

A la première lecture, ce livre traite de comment accéder à la richesse financière.

Il décrit étape par étape (13 principes en tout) du secret de la richesse, dévoilé par Andrew Carnegie, multimilliardaire dans l’acier à Napoléon Hill.

L’objectif était de partager la formule avec le plus de personnes possibles afin que beaucoup deviennent riches.

Ce secret est évoqué sans être réellement divulgué : « Le secret parle à celui qui l’écoute ».

L’auteur vous propose de le découvrir tout au long de son ouvrage.

Ce dernier est le fruit de 20 ans d’expériences, d’interviews, d’histoires des 500 personnes les plus riches aux Etats Unis fin 19ème début 20ème siècle, y compris celles des présidents. Il a vu le jour en 1937.

Résumé du livre :

Il comporte 15 chapitres : Du chapitre 2 au 14, les 13 principes sont énoncés, expliqués et étayés d’exemples concrets. C’est une méthode à suivre, un guide.

Je vais d’abord traiter le 1er chapitre et le 15ème : ils expliquent comment préparer votre esprit à accepter cette philosophie.

Chapitre 1 : La pensée est un fait : 

Nous avons besoin d’une seule bonne idée pour réussir et croire passionnément qu’elle va se réaliser.

Détermination et persévérance sont les maitre-mots du succès.

Ne jamais lâcher même après un ou plusieurs échecs.

A retenir : Le succès vient après l’échec

Chapitre 15 : Les six fantômes de la peur :

Six peurs nous empêchent d’atteindre nos objectifs :

1. La peur de la pauvreté : elle se manifeste par :

  • L’indifférence (manque d’initiative, acceptation de notre sort, paresse physique et mentale),
  • L’indécision (l’habitude de laisser les autres décider pour nous),
  • L’ennui (dépenser plus que son revenu, critiquer les autres),
  • Un excès de prudence (ne voir que le côté négatif sans jamais chercher le chemin pour réussir),
  • L’ajournement (procrastination, se contenter de ce que l’on a sans chercher plus).

2. La peur de la critique : elle paralyse l’action, l’imagination et la créativité et se caractérise par :

  • Le manque d’assurance : timidité, nervosité.
  • Le manque d’équilibre : inaptitude à contrôler ses émotions en présence d’autrui ou vis-à-vis de nous-même.
  • Le manque de personnalité : ne pas décider, se « cacher » derrière les autres.
  • Le complexe d’infériorité : imiter les autres dans les habitudes vestimentaires, chercher à impressionner avec des formules toutes faites.
  • La prodigalité : vivre au-dessus de ses moyens.
  • Le manque d’initiative : manque de confiance, ne pas oser demander une augmentation, un avancement par exemple.
  • Le manque d’ambition : lenteur dans la prise de décision, refuser de reconnaitre ses erreurs, accepter la défaite sans en tirer des leçons.

3. La peur de la maladie : Elle a 7 symptômes :

  • L’autosuggestion : chercher des symptômes de maladie imaginaire, prendre des médicaments sans contrôle médical, tester tous les «trucs».
  • L’hypocondrie : maladie imaginaire venant de pensées négatives uniquement.
  • L’indolence : pas d’activité sportive et surpoids en général.
  • La susceptibilité : liée à la peur de la pauvreté.
  • La manie de se dorloter : se plaindre pour un oui ou un non.
  • L’intempérance : addiction à l’alcool ou drogues pour «soigner» certaines souffrances.
  • Le souci : crainte de contracter une maladie.

4. La peur de perdre l’objet de son amour : 3 traits la caractérisent :

  • La jalousie : soupçonner tout le monde, ne pas avoir confiance en personne.
  • La critique : critiquer les êtres chers sans raison.
  • Le jeu : tenter d’acheter l’amour de ses proches, manque de persévérance, de confiance en soi.

5. La peur de la vieillesse : renforcée par la peur de perdre sa liberté physique, une partie de sa sexualité. 4 caractéristiques :

  • Un ralentissement prématuré : se mettre en veilleuse des 40 ans.
  • Demander que l’on excuse son âge : « à mon âge… » et la personne a 40 ou 50 ans.
  • Tuer toute initiative : «je suis trop vieux pour entreprendre un nouveau projet».
  • Se déguiser en «jeune» : copier la tenue vestimentaire, coiffure, … des plus jeunes et être ridicule.

6. La peur de la mort : elle est souvent liée à un fanatisme religieux, à la pensée d’un éternel châtiment après la mort. 3 symptômes principaux :

  • Penser à la mort : fréquente chez les personnes âgées, elle peut se manifester chez des jeunes sans objectif précis dans la vie.
  • L’association avec la peur de la pauvreté.
  • L’association avec la maladie ou le déséquilibre : la maladie physique peut entrainer une dépression mentale.

L’auteur précise que se faire du souci, avoir peur nous empêche de jouir du moment présent. Pour se libérer de ses peurs, nous devons accepter l’inévitable et changer ce qui est en notre pouvoir. (Pour ne pas avoir peur de la pauvreté, décider d’être riche par exemple).

Nous devons éliminer les pensées négatives grâce à notre volonté.

L’auteur propose une série de questions à se poser. Je vous conseille vivement d’y répondre. Elles sont très instructives pour cerner votre personnalité.

L’objectif est de comprendre que nous pouvons contrôler notre esprit.

Nous nous devons d’être honnêtes envers nous-même et arrêter de nous trouver des excuses (si j’avais le temps, si j’avais de l’argent, si j’étais plus jeune, …). Le plus grand de tous les si : «si j’avais le courage de me voir telle que je suis réellement et de remédier à ce qui cloche en moi».

A retenir : La peur est juste un état d’esprit, elle ne reflète pas une réalité.

Voyons la méthode préconisée par Napoléon Hill ou les 13 étapes vers la richesse :

Chapitre 2 : le Désir – Première étape

La première étape consiste à avoir du désir « jusqu’à l’obsession ». Si vous souhaitez réaliser vos rêves, vous devez mettre tout en œuvre pour les réaliser.

Il donne 6 instructions pour transformer vos désirs en or :

  1. Fixez le montant de la somme que vous désirez.
  2. Sachez exactement ce que vous allez donner en échange.
  3. Fixez la date précise à laquelle vous voulez cette somme.
  4. Etablissez le plan qui transformera votre désir en réalité et mettez-le en application immédiatement.
  5. Ecrivez sur un papier tous les détails des points (1 à 4).
  6. Lisez vos objectifs à haute voix 2 fois par jour au coucher et au réveil tout en visualisant la possession de cet argent.

Le 6eme point est essentiel. Aujourd’hui la technique de visualisation est très utilisée.

A retenir : Il vous faut d’abord rêver, espérer, désirer, vouloir et enfin tirer des plans avant de réussir

L’auteur donne l’exemple de son propre enfant né sans oreilles, sourd-muet, qui réussit à entendre et surtout à aider d’autres dans son cas à surmonter leur handicap. Il réussit à transformer son infirmité en force !

Chapitre 3 : La Foi – Deuxième étape

La foi donne à nos pensées une force extraordinaire. Si vous pensez être capable de……alors tôt ou tard vous réussirez.

C’est ce que l’on nomme la confiance en soi et 5 règles pour en avoir :

  • Je suis capable d’atteindre mon but et donc j’agis dans ce sens de façon permanente et régulière.
  • Je visualise tous les jours la personne que je veux être pendant 30 minutes.
  • Grâce à l’autosuggestion, je passe 10 minutes par jour à exiger de moi-même une plus grande confiance.
  • J’ai écrit un plan clair et précis de mon objectif et je le réalise.
  • Ma richesse ne sera basée que sur des actions légales, honnêtes et bienveillantes. J’adopterais une attitude positive vers mon prochain. Je donne pour gagner.

Inversement ne croyez pas aux pensées négatives qui vous assaillent chaque jour, vous en serez victimes.

A retenir : Croyez à votre réussite et soyez inspirant

Chapitre 4 : L’autosuggestion – Troisième étape

Le principe est de faire croire à notre subconscient que nous avons déjà la richesse, le succès.

Il faut donc répéter quotidiennement les 6 instructions écrites dans le chapitre 2 et mettre en application le plan immédiatement.

A retenir : N’attendez pas le bon moment. C’est maintenant

Chapitre 5 : La spécialisation– Quatrième étape

L’auteur distingue 2 sortes de culture : générale et la spécialisation.

La culture générale est celle enseignée dans les écoles et universités. Elle ne sert à rien dans la course à la richesse. Elle transmet les connaissances, pas la manière de les utiliser.

Il faut donc se spécialiser en fonction du but à atteindre et augmenter nos connaissances de façon personnelle. Il faut de la discipline et des efforts. Il est utile de profiter de l’expérience des autres.

Et il n’est jamais trop tard pour apprendre.

A retenir : Apprenez en fonction de votre objectif et passez à l’action

Chapitre 6 : L’imagination – Cinquième étape

Napoléon définit 2 imaginations :

  • Synthétique : basée sur l’expérience, l’instruction et l’observation, elle reprend les vieilles idées.
  • Créatrice : idées novatrices qui surgissent à la suite d’un désir ardent (comme l’invention du Coca-Cola, à l'origine une formule pour remplacer la morphine qu'Asa Candler a su vendre comme boisson magique!)

A retenir : La nature nous livre le secret de la fortune

Chapitre 7 : L’élaboration des plans – Sixième étape

Apprendre à élaborer les plans menant à la fortune.

L’auteur parle de « cerveau collectif ». Nous ne pouvons pas réussir seuls. Il est utile de réunir les personnes nécessaires à la création et au développement des plans.

Il ne faut pas avoir peur d’échouer, et transformer toute défaite en succès.

Napoléon dévoile les 11 secrets d’un bon dirigeant, les 10 erreurs fondamentales pour lesquelles certains échouent, comment trouver un emploi adapté, rédiger un CV.

Il décrit aussi les 31 façons d’échouer et analyse les avantages économiques du capitalisme.

A retenir : Un lâcheur ne gagne jamais et un vainqueur n’abandonne jamais

Chapitre 8 : La Décision – Septième étape

Le manque de décision est la cause principale de l’échec. Il suffit de considérer les événements qui ont été à l’origine de grandes décisions.

A retenir : Décision = pouvoir sur notre vie

Chapitre 9 : La Persévérance – Huitième étape

C’est un état d’esprit, accessible à tous. Celui qui a un désir timide, qui abandonne au moindre obstacle ne peut arriver à la richesse.

Les 8 conditions indispensables de la persévérance sont :

  1. Savoir ce que l’on veut.
  2. Le désir.
  3. Croire en soi.
  4. Des plans structurés.
  5. Des connaissances.
  6. La coopération des autres.
  7. La volonté.
  8. L’habitude.

Et les étapes pour acquérir la persévérance sont :

  • Un but précis et un désir ardent de le réaliser.
  • Une action avec un plan précis.
  • Ne pas se préoccuper de l’opinion des autres.
  • Un lien avec une personne qui nous encourage.

A retenir : Faites de la persévérance une habitude

Chapitre 10 : Le pouvoir du « Cerveau collectif » – Neuvième étape

L’auteur parle de « cerveau collectif » ou ensemble de personnes qui mettent en commun leur matière grise. Ils élaborent des plans, passent à l’action et libèrent une énergie qui confère à chacun le pouvoir d’exécuter son but.

A retenir : Le bonheur se trouve dans l’action et non pas dans la possession

Chapitre 11 : Le mystère de la transmutation sexuelle – Dixième étape

Selon Napoléon Hill, l’énergie sexuelle développe l’enthousiasme, l’imagination créatrice, la persévérance.

Chapitre 12 : Le Subconscient – Onzième étape

Il faut comprendre et accepter que notre subconscient joue un rôle primordial.

Nous devons apprendre (consciemment) à l’utiliser. Comment ?

En utilisant nos émotions.

Les 7 émotions positives les plus puissantes sont :

Le désir, la foi, l’amour, la sexualité, l’enthousiasme, la tendresse, l’espoir.

Les 7 émotions négatives à éviter :

La peur, la jalousie, la haine, la vengeance, l’avidité, la superstition, la colère.

A retenir : Occupez votre esprit avec des pensées positives et chassez les négatives

Chapitre 13 : Le Cerveau humain – Douzième étape

L’auteur compare notre cerveau à une radio :

  • L’imagination créatrice est le poste récepteur : stimulé notre cerveau capte l’énergie de la pensée.
  • Le subconscient est le poste émetteur : il diffuse nos pensées.

Chapitre 14 : Le Sixième sens – Treizième étape

C’est un sommet. Il ne peut être développé qu’après avoir compris et assimilé les 12 principes précédents.

Le sixième sens contribue à la connaissance de soi, des autres, des lois de la nature, à reconnaitre le bonheur.

A retenir : Grace au sixième sens, l’inspiration ne vous échappera pas

En conclusion, ce livre parle certes du secret comment devenir millionnaire.

Mais en grattant un peu, vous pouvez appliquer les principes énoncés, les stratégies évoquées, les peurs à affronter à tous les domaines.

Si vous voulez transformer votre vie, il faut le désir, la détermination, changer d’habitudes, coopérer avec d’autres personnes, passer massivement à l’action, échouer, se relever et recommencer.

Et parvenir au bonheur dans le processus.

Si vous ne devez retenir qu’une action à faire : exécuter les 6 instructions du chapitre 2. Elles sont l’amorce de toute transformation.

Je vous recommande vivement la lecture (et relecture) de ce livre.  A mes yeux il est indispensable dans toute bibliothèque.

Second livre : « Mieux manger pour les nuls »

Ecrit par le Dr Jean-Michel Cohen, ce livre a eu (et a encore) une influence considérable dans ma vie.

Grace à lui j’ai réussi à perdre 23 Kilos en moins d’un an. Et surtout je continue à manger de façon saine et équilibrée et à maintenir mon poids.

Des régimes j’en ai fait par le passé. Championne du système yoyo. 🙃

J’ai essayé les régimes en groupe, toute seule. Je démarrais bien. J’avais la volonté pour perdre, me priver. Je perdais mes kilos indésirables, puis en quelques mois je regrossissais. Parfois je reprenais plus de kilos que ce que j’avais perdu !!

Si vous me lisez je suppose que vous savez de quoi je parle.

Ce livre a changé ma vision du régime. En fait je ne fais plus de régime : je mange de façon saine, harmonieuse avec beaucoup de PLAISIR. Je n’ai plus l’impression de me priver.

Le livre fait plus de 500 pages donc je ne vais pas vous le résumer 😊.

Le Dr Jean-Michel Cohen est un médecin nutritionniste, une sommité dans son domaine.

Sa méthode est basée sur un rééquilibrage alimentaire. Toutes les familles d’aliments sont représentées et les menus proposés sont en fonction du sexe, de l’âge et du poids à perdre. Il prône le plaisir de manger et propose des recettes délicieuses.

L’approche du livre est holistique :

Partie 1 : Une bonne hygiène de vie

5 chapitres sont consacrés aux éléments composant une vie saine :

  • La nutrition : base de toute bonne santé.
  • La forme : les bienfaits de l’activité physique, l’impact de la respiration.
  • Le mental : reprogrammer son mental pour se débarrasser de nos. croyances limitantes et cesser de s’autosaboter.
  • Le sommeil : élément primordial pour perdre du poids.
  • Le corps : vivre en accord avec son corps.

A retenir : Reconnectez votre esprit à votre corps, prendre soin de soi est la clé d’une meilleure hygiène de vie.

Partie 2 : Les bases d’une bonne alimentation

4 chapitres expliquent les différentes familles d’aliments, ceux à privilégier et ceux à consommer avec modération.

  • Proportions nutritionnelles, l’énergie dépensée.
  • Les nutriments : les différentes familles : glucides, lipides, protéines, vitamines, minéraux, les fibres, l’eau.
  • Les alliés à privilégier.
  • Les aliments à consommer à petite dose.

A retenir : Privilégiez les aliments à fibres. Agrémentez vos plats d’épices, herbes et aromates.

Partie 3 : Aliments : faire le bon choix

Cette partie est consacrée au décryptage des aliments au quotidien.

Pour chaque aliment, l’auteur donne une description et ses propriétés nutritionnelles.

A retenir : Apprenez à combiner vos aliments préférés avec les propriétés nutritionnelles correspondantes

Partie 4 : Une alimentation pour soigner les maux

  1. Les aliments bons pour la santé : les anti-oxydants, les anti-rhumatismes.
  2. L’alimentation à adopter pour se débarrasser du syndrome de l’intestin irritable.
  3. Le cholestérol.
  4. Le diabète.

A retenir : Nos maux sont causés en grande partie par une mauvaise alimentation. Un meilleur équilibre nutritionnel réussit à diminuer ou même faire disparaitre l’utilisation des médicaments

Partie 5 : Adapter son alimentation à son mode de vie

  1. Pendant la grossesse et l’allaitement.
  2. L’alimentation du sportif.
  3. L’alimentation végétarienne.

Je vous avoue : j’ai zappé cette partie, n’étant dans aucun des cas. 😄

Partie 6 : Perdre du poids

1. La méthode :

Les principes de base restent de diminuer les glucides (pain, pâtes, riz, pommes de terre, …), d’augmenter les protéines riches en oméga 3 et 6 (ou bons gras), de privilégier les aliments à fibre.

Il est recommandé de faire 3 repas par jour selon le modèle standard. Vous pouvez les répartir comme bon vous semble en respectant les quantités journalières.

Ceci a joué un rôle important dans ma perte de poids. Je n’ai jamais aimé manger le matin (sauf en période de vacances) car je n’ai pas faim. Je n’ai pas culpabilisé ou manqué à mon régime en consommant mon petit-déjeuner vers 10h30-11h.

L’important est de rester motivé. Les réseaux sociaux et le groupe Facebook aident à tenir sur la distance.

Il faut aussi vous préparer psychologiquement à faire des efforts. On n’a rien sans rien !!

2. Le programme minceur :

Ce chapitre est consacré à 14 jours de menu. L’approche est différente si vous êtes un homme ou une femme.

Pour les femmes, il existe au moins 2 phases en fonction du poids à perdre :

Si vous avez beaucoup à perdre (c’était mon cas) vous pouvez commencer par des journées à 1600 calories pendant une quinzaine ou un mois (cela dépend de votre volonté), puis descendre à 1400 calories et à 1200 calories.

Nous passons toutes par des périodes sans perte de poids du tout.

Nous consommons le même nombre de calories mais la balance n’affiche aucune perte. Frustrant et démotivant.

Il existe un système de relance : un jeûne détox de 3 jours max. ou bien le jeûne intermittent de 16 h. Ça marche !!

Une fois la perte de poids souhaitée atteinte, il reste la phase (la plus difficile à mon avis) de stabilisation.

Les journées à 1000 calories sont réservées à des pertes rapides, sur des très courtes durées.

A retenir : l’important est de manger TOUS les aliments de votre menu journalier, peu importe l’ordre ou les heures. Vous allez manger mieux, plus, avec plaisir et vous n’aurez pas faim.

Partie 7 : La partie des dix

  • Les 10 conseils de conservation.
  • Les 10 modes de cuisson.
  • Les 10 aliments phares selon la saison.
  • Les 10 questions que vous vous posez.

Ensuite viennent les annexes avec le nombre de calories pour chaque type d’aliments, leur teneur….

Je recommande cet ouvrage à :

  • Ceux et celles qui veulent perdre du poids de façon durable.
  • Ceux et celles qui veulent changer leurs habitudes alimentaires.
  • Ceux et celles qui veulent choisir leur hygiène de vie.

A retenir : Apprendre à manger c’est vivre mieux, en bonne santé. C’est augmenter votre énergie et votre vitalité, diminuer votre stress, vos maux (jusqu’à parfois cesser les médicaments), augmenter votre confiance en vous. C’est avoir une vision positive de vous-mêmes.  Prenez soin de votre santé, c’est votre capital pour la vie

Troisième livre : « Confiance illimitée »

J’ai lu ce livre après avoir découvert son auteur sur les réseaux sociaux. Il se nomme Franck Nicolas, surnommé le coach des coachs. Une sommité en leadership et entreprenariat dans le monde francophone.

Son ouvrage est le condensé de sa méthode SPARK.

Pour Franck Nicolas, nous sommes TOUS capables de changer, nous avons TOUS le potentiel en nous.

Les ingrédients indispensables de la recette du succès : la confiance en soi, de bonnes croyances (cesser les pensées limitantes qui nous autosabotent) et des stratégies.

La méthode SPARK, ainsi que le livre comprend 5 étapes :

  1. Analyse : réaliser quels blocages nous freinent.
  2. Compréhension : qu’est-ce que la confiance en soi et comment ça marche.
  3. Réaction : apprendre à gérer ses émotions.
  4. Action : passer massivement à l’action selon des stratégies.
  5. Planification et programmation : mettre au point un plan d’action.

L’auteur préconise de tenir 66 jours pour implanter une nouvelle habitude en automatique.

Chapitre 1 : Analyse :

Dans cette partie, l’auteur conseille de repérer les domaines dans lesquels nous manquons de confiance en nous, et analyser les conséquences néfastes sur notre vie.

Nous devons renforcer notre estime de nous et percevoir notre vraie valeur en tant que personne : nos buts, nos réalisations, nos forces, nos faiblesses, nos valeurs.

A retenir : Avoir une bonne estime de soi signifie être en accord avec soi-même. Elle est nécessaire pour atteindre nos objectifs

Chapitre 2 : Compréhension :

Avoir de l’assurance dans la vie est la clé de toute réussite. Se faire confiance c’est reconnaitre ses capacités, se percevoir de manière positive et réaliste.

Le manque d’estime de soi fait souffrir et il est reconnaissable dans 3 attitudes selon des psychologues :

  • Personne négative qui pense : « je ne suis pas capable, je n’y arriverais pas », ….
  • Personne en apparence trop sure d’elle-même : perfectionniste, exigeante, méfiante, obsédée du contrôle.
  • Personnes « bouffonnes » tournent tout à la dérision.

Selon Franck Nicolas, les points clés de l’assurance sont :

  • Prendre des initiatives.
  • Aller où l’on veut, quand on veut.
  • Ne pas avoir peur d’exprimer à haute voix ses idées.
  • Agir eu lieu de réagir.
  • Être heureux et ne pas se laisser influencer par les autres.
  • Rester calme.
  • Ne pas être impulsif.
  • Avoir des buts et des passions.
  • Avoir des postures stabilisant le corps.

Le mental est notre outil le plus puissant. En adoptant une attitude positive et motivée, nous gagnons la confiance en nous et nous nous engageons sur la voie du succès.

A retenir : Avoir confiance en soi permet d’affronter les échecs sans se dévaloriser et ainsi réaliser nos projets même les plus fous

Chapitre 3 : Réaction :

Réagir c’est mettre fin à l’auto-sabotage.

Il faut changer nos pensées, nos croyances, nos émotions, notre vision pour changer notre vie.

Ce qui régit notre auto-sabotage ce sont les 6 peurs fondamentales (déjà énoncées dans le livre de Napoléon Hill) :

La peur de la pauvreté, de la vieillesse, de la critique, d’abandon affectif, de la maladie et de la mort.

L’auteur rajoute d’autres causes comme le fait de croire que :

  • Nous ne sommes pas capables, pas assez intelligents et nous n’avons même pas le désir de fixer un but.
  • Les gens ne nous aiment pas et nous nous privons d’affection en restant seul.
  • Nous serons rejetés si nous demandons quelque chose et nous nous privons d’un oui possible.
  • Nous estimons certaines taches « impossibles » et nous déprimons notre créativité.
  • Nous nous accrochons à nos croyances, nos habitudes et ne gardons pas l’esprit ouvert.
  • Nous pensons que nous sommes voués à l’échec et nous programmons notre cerveau à la défaite.

Nos croyances limitantes ont des effets dévastateurs sur notre vie :

  • Déprimer, avoir le moral dans les chaussettes.
  • Mener à la paresse et à la procrastination.
  • Perdre de vue nos rêves, nos objectifs.
  • Détruire nos espoirs et se sentir frustré.

Il est utile de prendre conscience de ses croyances pour pouvoir les modifier.

En effet la plupart du temps nos réactions sont régies par nos croyances sans que nous en ayons conscience.

Je vais prendre mon exemple (celui que je connais le mieux 😃) : je suis une personne motivée, déterminée avec de l’assurance dans pas mal de domaines.

Pourtant il existe un domaine où mes croyances me limitent : la prise de parole en vidéo. J’ai peur de bafouiller, de ne pas être intéressante, je suis trop vieille, je ne passe pas bien à la caméra.

J’ai déjà pris conscience que ce sont des excuses pour reporter, procrastiner !

L’objectif est donc de transformer nos croyances limitantes en bonnes pensées.

A retenir : Les croyances limitantes ont le pouvoir de créer ou détruire notre vie

Chapitre 4 : Action

Le titre a sa signification : « Libérez votre esprit et passez à l’action ».

Franck Nicolas explique que toute réussite dépend du plus grand pouvoir qu’a l’être humain : le pouvoir de décision.

Nous ne contrôlons pas les événements autour de nous, l’attitude de notre entourage mais nous avons le choix de décider de notre action.

Voilà ce que préconise l’auteur :

1. Apprendre à nous accepter :

S’apprécier, s’aimer sans se comparer aux autres. Comprendre que chacun de nous est unique. Pour y arriver, 2 règles :

  • Déterminer ses problèmes avec réalisme : faire la clarté sur nous-mêmes. Accepter d’être imparfait.
  • Découvrir nos points forts : se concentrer sur nos aspects positifs, avoir un esprit ouvert, se voir tel que nous sommes (mais pas pire).

2. Surmonter nos peurs et inquiétudes :

L’auteur raconte sa propre expérience sur la peur de parler en public.

Petit, il lui arrivait de bégayer en temps de stress. Il lui était donc pénible de prendre la parole en public.

Il a décidé de relever le défi pas à pas jusqu’à devenir présentateur télé. Aujourd’hui il est conférencier international.

La question à se poser devant tout dilemme : « est ce que je veux être joueur ou spectateur ? »

Si nous voulons être joueur, il faut passer à l’action, sortir de notre zone de connaissances, comprendre que notre peur n’est qu’une perception de notre esprit et être curieux.

La peur est liée aux notions de plaisir et de douleur. Nous les associons à nos actes :

  • Si aller au club de gym signifie douleur, il y a peu de chance que nous tenions la distance.
  • Si nous associons manger sainement au plaisir, nous n’aurons aucun problème à manger des légumes verts.

Tout changement d’habitude demande du temps, de la volonté. L’habitude doit être associée à la notion de plaisir.

3. Pensez positif :

«Un esprit positif apporte de l’harmonie, plus d’éclat, d’énergie et de bonheur»

Nous devons rêver le succès, être enthousiaste dans nos pensées et nous poser les bonnes questions.

A retenir : Passez massivement à l’action. Acceptez vos imperfections. Décidez d’être un acteur. Pensez positif

Chapitre 5 : Planification et programmation

Pour réussir il faut programmer notre réussite. Comment ?

  • Voir l’échec comme une étape incontournable vers la réussite.
  • Se donner un but clair, précis, mesurable et quantifiable. Cela booste notre motivation.
  • Célébrer nos victoires et chaque progrès en est une.

L’auteur nous pose cette question :

Etes-vous un de ces « morts-vivants » ?

Que souhaitez-vous vraiment dans la vie ?

Certaines personnes ne savent pas quoi répondre, d’autres sont tellement occupées qu’elles n’y réfléchissent même pas.

Etes-vous de ces personnes-là ?

A retenir : Ecoutez votre cœur pour écouter votre moi authentique, vos aspirations et déterminer votre mission de vie

Le reste de l’ouvrage est consacré aux « 21 défis de confiance illimitée ».

C’est la partie « Passons à l’action ». Je vous avoue que je n’ai pas encore organisé mes défis selon le livre.

Je vous promets de vous partager mes ressentis et ma progression quand j’aurais fini 😃.

Qui voulez-vous être dans 5 ou 10 ans ?

De toutes mes lectures j’ai tiré des connaissances, j’ai enrichi ma vie, ma façon de penser, ma vision.

C’est le but des livres et des auteurs.

Nous donner matière à réfléchir, à interpréter, à progresser.

Quel que soit votre situation actuelle, professionnelle ou personnelle, quel que soit votre âge, votre sexe, choisissez de vous arrêter sur vous-même.

Posez-vous les bonnes questions, apprenez à vous connaitre et à vous aimer, augmentez vos connaissances par la lecture, par l’audio ou la vidéo.

Passez à l’action, décidez d’un petit pas aujourd’hui pour améliorer votre vie.

Cela en vaut la peine.

Nous vous remercions pour votre temps et votre attention.

Téléchargez ci-dessous votre marque page et imprimez-le:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *