Aller au contenu
Accueil » Lettre d’inspiration n°1

Lettre d’inspiration n°1

Ceci est un article « témoignage »

Sur toi

Sur moi

Sur l’ensemble de la vie et du Monde.

Un mail qui vise à t’inspirer, pour ne plus te sentir seul.e

Cela fait déjà plus d’un an que je pratique la méditation au quotidien.

Méditation qui me permet de rester dans ma bulle pendant un certain temps et de profiter du calme qui s’installe en moi.

Grace à cette pratique j’ai réussi à :

  • réguler mes colères,
  • diminuer mes moments de frustration,
  • ne plus ressentir de l’injustice à tout bout de champ
  • ne pas tourner en boucle dans ma tête mes idées d’auto-sabotage.

Je me pose et je respire.

J’instaure en moi un espace de paix.

Et à partir de cet endroit, je vois la vie différemment,

Je désencombre mon mental : je ne suis pas assez, pas capable, j’accueille mes pensées avec bienveillance

Mon égo disparait : ma volonté d’avoir raison à tout prix et de le prouver

Mes émotions s’apaisent : je cesse de partir dans mes délires, de paniquer et d’avoir peur.

C’est à la sortie de cet espace que j’ai eu envie de partager avec toi ce que je ressens.

Je sais que je m’autosabote. Je fais beaucoup de choses mais je ne fais pas les actions qui vont m’amener l’argent et la réussite auxquels j’aspire.

Je freine des 4 fers en fait.

Pourquoi ?

Est-ce juste une étape pour mieux avancer ?

Je l’espère.

Et tout revient à mon problème d’identité : 

Qui je suis ? Qui je veux être ?

J’ai intégré un mouvement d’entrepreneurs qui entreprennent autrement, qui appartiennent à un nouveau paradigme, qui correspond à ma vision.

Et avec ce mouvement je me sens en paix et en sécurité.

J’ai trouvé ce que je veux vraiment.

Mais je ne le vis pas encore parce que je ne me l’autorise pas à le vivre

Je veux sans vouloir.

Je résiste

Je sens cette résistance.

Mon mental est encore dans le jugement, dans la dualité

La différence est que j’en suis consciente.

Comme si je jouais : je critique, je culpabilise, je râle alors que je sais que ça ne sert à rien.

J’ai fait la queue pour remplir de l’essence et je me plains !

Il y a quelques années je me demandais si j’allais gagner mon combat contre la maladie !

Je me sens ridicule de m’inquiéter pour un peu d’essence alors que dans d’autres coins de France et du monde, il y a des personnes qui souffrent, qui n’ont pas à manger, qui sont maltraitées.

Je ne sais toujours pas qui je suis !

Parce que je suis toutes ces personnes à la fois et en même temps je veux être égoïste et penser à moi, à mes enfants, à ma famille et à mon petit univers.

Je suis à la croisée des chemins.

Mais je suis confiante parce que je sais que le chemin peut être différent, droit, sinueux, vallonné mais la destination reste la même.

La destination est de me sentir en paix, en accord avec moi-même et avec le reste du monde.

Et ça je l’obtiens à chaque fois que je respire et je médite.

Je change ma perception sur le monde

J’appréhende chaque domaine de ma vie sous un autre angle :

  • Je cesse de faire des efforts en permanence alors que j’ai grandi avec la croyance « qu’on n’a rien sans rien » et qu’il faut « travailler dur pour réussir »
  • J’ose exprimer par des mots, par des paroles mes ressentis alors que j’ai toujours bien caché ce que je ressens par peur d’être blessée
  • Je me sens attirée par la spiritualité alors que j’ai grandi avec « tout ça c’est des conneries, c’est pour les gens qui n’ont pas les pieds sur terre »


J’ai confiance en l’avenir dans un monde qui va si mal.

Et les choses changent, bougent.

Je participe à plus de réunions, je rencontre des gens formidables, je me sens plus créative.

Simplement en me posant, en méditant et en « jouant » avec l’énergie 💜

A mon rythme.

Je t’invite à essayer.

Juste à essayer

Avec amour,

Sylvie

👉👉Amorce ta transformation en prenant rendez-vous gratuitement avec l’une d’entre nous en cliquant ici
(tu as juste quelques questions à répondre pour nous permettre de mieux connaitre ton projet 😀)
0
fb-share-icon0
0
fb-share-icon0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *